Édith Piaf, un extrait de sa vie. Partie I

Lisez cet extrait de la biographie d'Édith Piaf et écrivez les mots pour compléter les trous.

edith.jpgLa légende veut qu'Edith Piaf née sous un lampadaire, rue de Belleville dans le 20ème arrondissement de Paris. En fait, Edith Piaf sans doute née à l'hôpital Tenon, porte de Bagnolet, comme l'indique le très officiel certificat de naissance au nom d'Edith Gassion daté 19 décembre 1915.
Son père, Louis-Alphonse Gassion, est acrobate de rue et sa mère, Anita Maillard, est chanteuse lyrique sous le nom de Line Marsa. D'origine kabyle par sa mère, Edith est confiée à sa grand-mère Aïcha dans les premières années de sa vie. En effet, alors que le pays est en pleine guerre mondiale, son père rejoint l' et sa mère retourne chanter les rues sans trop se soucier son enfant.
 
Deux ans plus tard, son père confie Edith à sa grand-mère paternelle vit en Normandie, à Bernay. Elle passe là quelques heureuses années avant de retourner vivre sous la houlette paternelle. Ensemble, ils sillonnent la France , pendant que son père fait son numéro, la petite passe le chapeau.
Au fur et à des années, elle va découvrir le pouvoir de sa voix sur les foules. Avec sa meilleure amie, Simone dite Momone, elle va de plus en plus souvent gagner sa vie au chant. A 15 ans, elle décide de quitter son père pour voler ses propres ailes.
Elle rencontre en 1932 Louis Dupont, dit P'tit Louis. De union, naîtra en 1933 une petite Marcelle. Mais, deux ans plus tard l'enfant meurt d'une méningite.
Edith continue de chanter dans le quartier de Pigalle, qu'elle fréquente plus souvent désormais. C'est là, cette même année, la jeune chanteuse est repérée par Louis Leplée, directeur d'un des cabarets les plus élégants de Paris, le Gerny's, situé les Champs-Elysées. Il est emballé par la voix de la jeune femme et décide de l'engager immédiatement. Il la baptise alors la Môme Piaf, nom qui en argot petit oiseau et qui évoque toute la fragilité physique du personnage.
Du haut de ses 1,47 m, elle séduit alors le Tout-Paris de l'entre deux-guerres et obtient un triomphe immédiat.
Dans la foulée, Louis Leplée fait enregistrer son premier 78 tours en 1936, "Les Mômes de la cloche". Mais avril, Leplée est assassiné chez lui. Piaf, qui a un peu fréquenté le "milieu", est alors interrogée par la police et la presse ne tarde pas à s'emparer de l'histoire. Mais très vite, la jeune chanteuse reprend sa carrière main avec l'aide d'un homme, Raymond Asso. Aventurier et ancien légionnaire, Asso, qui est très amoureux de Piaf, comprend toutes les nuances du personnage et l'aide à devenir la tragédienne l'on connaît. Avec la compositrice Marguerite Monnot, il lui offre un titre qui reste un des classiques du d'Edith Piaf, "Mon légionnaire", titre cependant déjà interprété par Marie Dubas.
 
Biographie tirée de RFI